“Ce qui relève de la biologie : découvrir, si possible, des règles universelles d’évolution des espèces, mais aussi des règles universelles sur lesquelles sont fondées ces possibilités d’individuation, poussés au plus haut point chez l’homme.”