« L’Art est d’abord magique, puis religieux ; au seizième siècle de notre ère, il renaît égocentrique ; quatre cents ans plus tard il se fait peur sur les bords du néant ; finalement il se jette tout entier dans les bras du marketing. »